Rechercher
  • jpotiersophrologue

Le harcèlement scolaire:

Le harcèlement scolaire se définit comme une violence verbale ( insultes, moqueries,…), physique (coups,…) et / ou psychologique. Cette violence est répétée, et se passe dans un milieu scolaire, par un ou plusieurs camarades. La victime est dans l’incapacité de se défendre.

Le harcèlement scolaire débute généralement en CE2. Selon l’observatoire international de la violence à l’école, 12% des écoliers de CE2,CM1,CM2 sont victimes de harcèlement, au collège c’est 10%, et au lycée c’est 3,4% des élèves qui sont victimes de harcèlement. Le harcèlement sur internet représente 4,5% des collégiens.


Que faire en cas de harcèlement ?

Il faut impérativement prévenir l’établissement dans lequel cela se passe. Il faut également prévenir les parents de l’enfant harceleur. Il est important de proposer un suivi psychologique à l’enfant, et ce aussi longtemps que nécessaire, afin que l’enfant retrouve un équilibre. Il est également important de déposer une plainte. L’enfant harceleur devrait avoir lui aussi un suivi psychologique.



Le harcèlement est un véritable danger pour les enfants. Cela impacte leur scolarité mais également leur vie.

Les conséquences sont :

- La victime va s’isoler, se taire, se replier sur elle-même,

- La victime éprouve de la honte et de la culpabilité,

- Absentéisme et décrochage scolaire,

- Stress ++,

- Maux de ventre,

- Insomnie,

- Troubles anxieux,

- Troubles alimentaires,

- Troubles dépressifs,

- Troubles du comportement,

- Comportements violents envers lui, et envers les autres,

- Comportements suicidaires,

- Ralentissement de la croissance,

- ….


La sophrologie pour se réparer et reprendre confiance en soi :

Grâce à des outils simples, l’enfant va pouvoir récupérer de l’énergie : le stress, le manque de sommeil, l’hyper vigilance, entraîne un épuisement. Il va également pouvoir apprendre à gérer son stress, et à accueillir ses émotions : dans ce contexte, les émotions sont nombreuses, et bien souvent cachées, enfouies. L’enfant va donc apprendre à les verbaliser, et à mieux les accueillir. La sophrologie va aider l’enfant à reprendre confiance en lui, en le valorisant.


Julie Potier

Sophrologue à Granville


3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout